Nous sommes actuellement le 10 Déc 2018 11:12

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Auteur Message
 Sujet du message: Journal de Seashair
MessagePublié: 23 Mars 2005 19:33 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Journal de Séashair - Un colon dans le monde de Rubi Ka


Lundi 7 mars 29479, Base Stellaire 4367-X7.

Qui suis-je ? peu importe, je ne suis personne !
Je me nomme Séashair. Mon passé est sans aucun intérêt. Ce qui compte c'est le futur, ce n'est pas ce que je suis, mais ce que je vais devenir après ce tournant décisif dans ma vie :

Aujourd'hui 7 mars, je me suis enfin décidé à accepter l'offre alléchante de L'I.C.C. - Interstellar Council of Corporation, pour m'engager afin de devenir un colon sur la mystérieuse et envoûtante planète Rubi Ka. Il faut bien dire que leur proposition de tester en situation réelle tous les avantages de cette nouvelle vie pendant une année et cela tout frais payés - voyage plus hébergement - a du en convaincre plus d'un !! Je saute sur cette occasion de rêve et me dirige vers les bureaux de recrutement de l'I.C.C. pour faire une demande de transfert en bonne et due forme.


Bureau de l'I.C.C., le lendemain.

Je suis tout d'abord conduit au "Morning Star Space Station" où je suis invité à choisir la race, l'apparence et la profession de l'enveloppe charnelle dans laquelle mon esprit va être transféré par les techniciens de l'I.C.C. Après mure réflexion j'opte pour un aventurier de race Solitus.
Quelques minutes qui me semblent des heures s'écoulent et je dispose maintenant de mon nouveau corps. Je m'installe confortablement dans le siège d'une navette qui doit me conduire jusqu'à I.C.C. Shuttleport, d'où je pourrai rejoindre Boréalis, ma ville de destination sur Rubi Ka.

Je vais rapidement découvrir que la vie n'est pas si tranquille que cela sur Rubi Ka : La navette est abattue, au dessus de l'eau, par des Aliens, non loin de la petite île ou elle devait atterrir ! Le temps de faire soigner mes contusions par l'infirmière dépêchée sur place et je pars rejoindre à la nage les autres survivants sur la plage.


Plage de l'I.C.C Shuttleport, dans la matinée.

Sur la plage, nous nous organisons tant bien que mal, en suivant les instructions éclairées du chef de l'équipe de sauvetage. Pour nous nourrir et nous protéger, nous devons combattre quelques petits animaux sauvages qui traînent sur la plage.

En fin d'après midi, les plus téméraires d'entre nous décident de partir plus loin sur l'île pour tenter de rejoindre la zone d'atterrissage où la navette aurait dû initialement arriver. Nous traversons un tunnel creusé à même la roche dans les falaises de l'île et empruntons une rampe d'accès qui nous conduit sur un vaste plateau d'où sont visible les zones d'atterrissage. La bataille y fait rage entre des Aliens et les forces de l'ICC qui tentent de les repousser.


QG du I.C.C. Shuttleport, dans la soirée.

Je monte jusqu'aux bâtiments de l'ICC et propose mes services. Je réalise deux ou trois missions qui me rapportent quelques maigres crédits avec lesquels j'en profite pour améliorer mon équipement et acheter quelques nano-programmes de base. Puis je finis par réussir à me frayer un chemin à travers les lignes ennemies pour atteindre la zone d'embarquement des "Whom pah" - sorte de grands téléporteurs - qui permettent l'accès aux principales grandes villes de Rubi Ka.

Sur place, des recruteurs des deux principaux camps politiques : les rebelles du Clan et la corporation Omni-Tek, me vantent les mérites de leur organisation et me propose de m'engager, mais je préfère rester fidèle à mes idées et choisi la voie de la neutralité, en me dirigeant vers le "Whom pah" qui conduit à Boréalis, la Cité Neutre.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 19:35 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Jeudi 10 mars 29479, ma première semaine à Boréalis

Nouvelle vie de rêve tout frais payés qu'ils disaient à l'ICC ! tu parles, foutaise ! Ca oui, ils te payent le voyage mais après ils te débarquent à Boréalis et puis tchao - demerde toi !

Alors comme faut bien gagner sa croûte, j'ai suivi la foule et j'ai passé le plus clair de mon temps dans l'ancien métro désaffecté à traquer la vermine et les monstres de tous poils qui y pullulent, perfectionnant ainsi mes talents d'aventurier et apprenant à l'occasion le travail en équipe. Mais tout à une fin et au bout d'un moment, il ne m'a plus été possible de taper la bebette dans ce "subway" bien glauque et puant ou j'avais élu domicile depuis mon arrivé pour me "faire la main".

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 19:49 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Jeudi 17 mars 29479, Boréalis, Première rencontre avec les "Reblochons Libre".

Pour me faire un peu de pognon, je vais régulièrement vendre au magasin Général les différents bric-à-brac que je récolte sur les cadavres des monstres. Au début, je gardais tout, pensant que ça me serait peut être utile un jour.
Mais faut bien avouer que j'y connais absolument rien à tout ces trucs chelous d'implants et de nano-technologies, alors je me suis décidé à tout vendre, histoire de convertir tout ça en bon vieux crédits bien palpable.
Avec le fric, je me suis acheté des trucs plus simples, donc plus utiles comme un sac à dos et des cartes de la région. ya que les médocs, ou les recharges de nanos que je garde, ça sert toujours quand t'es coincé dans un coin glauque à moitié mourant.

Un soir, en sortant du magasin, j'ai entendu pour la première fois depuis mon arrivé sur Rubi Ka, une conversation dans ma langue natale - le français. Je me suis approché et j'ai vue 3 solides personnes arborant fièrement l'étiquette des "Reblochons libres" en train de converser.
Faut dire qu'ici je ne connais personne et vue que la langue officielle est l'anglais sur tout Rubi Ka et que je parle anglais comme une vache espagnole, ben ça aide pas non plus ! Alors je me suis mêlé au groupe et ai reçu un accueil des plus chaleureux de la part d'Ecclarius un atrox, Rodrodyndron et Salopiote deux nanomages. Mais j'étais loin d'imaginer le dixième de l'aventure qui allait m'arriver au cours de cette soirée ou j'ai appris plus de chose en quelques heures que depuis mon arrivée sur Rubi Ka.

Ecclarius m'a proposé de quitter Boréalis pour Rome, afin de m'emmener au "Temple des Trois Vent" ! Il paraît qu'il y a plein de boulot la-bas pour un aventurier comme moi. Il m'a fallut emprunter pour la première fois le "Grid" - ce moyen de déplacement ultra-rapide dans lequel tu es dématérialisé pour te déplacer à la vitesse de la lumière entre les différents n?uds d'accès.
J?ai du, tant bien que mal, tenter de suivre Ecclarius sur ces minces voies bleues, en évitant de tomber à chaque virage, ce que je n'ai pas manquer de faire à maintes reprises !

Accumulant erreurs sur erreurs, au bout d'une ligne droite, je n'ai pas su ralentir à temps et, en passant sur une dalle, je me suis retrouvé malgré moi projeté dans une zone désertique dont j'appris plus tard en consultant une carte qu'il s'agissait des lacs situés au nord de NEWLAND DESERT. Evidemment, comble de malchance, pas le moindre terminal de "Grid" à l'horizon pour en repartir !

Nous avons marché vers le sud-Est pendant des kilomètres pour retrouver un terminal de Grid qui, enfin, nous a permis d'atteindre Rome.
Traversée rapide de différents quartiers de la ville jusqu'aux abords d'un portail bleuté où Ecclarius me faire rencontrer le "WindCaller" qui garde l'entrée.
Après une âpre discussion avec ce personnage où je promet d'aider à éliminer les forces du mal qui sévissent dans le temple et moyennant 1000 crédits pour prouver ma bonne foie, j'obtiens un sauf-conduit me permettant l'accès au portail menant devant le parvis du fameux "Temple des Trois Vents"

Je suis maintenant devant la porte du Temple des Trois Vents que je ne franchirai que demain, après une bonne nuit de repos réparateur pour me remettre de toutes ces émotions nocturnes.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 20:02 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Vendredi 18 Mars 29479 au matin, Temple des 3 vents.

Je me décide enfin à franchir la porte du Temple et pénétrer à l'intérieur. J'avance prudemment, regardant de toute part - de nombreuses personnes sont passés avant moi car le sol est déjà jonché de cadavres. Pas moyen d'évaluer la force des adversaires lorsqu'ils sont mort ! Je passe encore quelques portes et tombe sur un combat en cours - oups, ça a l'air plutôt coriace - je m'approche - pas de doute, je ne m'étais pas trompé ! c'est trop fort pour moi.

Aie, j'avais pas vu celui la, sur la droite qui m'attaque par surprise - je riposte, mais je ne fais visiblement pas le poids ! je crie et je cours à toutes jambes pour sortir au plus vite de ce temple maudit avant d'être réduit en petit morceaux...


Parvis du Temple, fin de matinée

Sur le parvis, je traîne attendant qu'un groupe me propose de l'accompagner car y retourner seul serait pure folie. Je tourne et vire sans y prendre garde, lorsque les gazouillement d'un oiseau attire particulièrement mon attention. Pourquoi cet oiseau et son chant m'intriguent-ils ?

Mais je sais pourquoi cet oiseau m'intrigue, c'est parce que je suis cet oiseau - cet oiseau, c'est moi !!

Cela peut paraître incroyable, mais je me mets à courir et au lieu de courir, voilà que je m'envole dans les airs par delà les nuages. Je consulte ma ceinture de NCU et constate que quelqu'un m'a lancé un Nano-programme "Sparrow Flight".
J'en profite pour explorer les alentours en survolant toute la région. Je monte bien haut dans le ciel ce qui me donne une vue splendide sur toute la région.
Il faut absolument que je me procure ce nano-programme pour être capable de faire cela moi-même !


Dans le temple, début d'après-midi

A force d'errer sur le parvis du temple, on fini par me proposer d'intégrer une équipe. Nous pénétrons à six à l'intérieur du temple et là tout est plus facile ! Mais de salle en salle, affrontant les adeptes du culte de l'immortel, je suis bien obligé de constater à quel point je suis minable avec mes deux pistolets fourni par l'ICC à mon arrivée sur Rubi Ka. Il va me falloir trouver d'autres armes plus performantes si je veux pouvoir me rendre utile !!
D'ailleurs, dans une des salles truffée d'ennemies, je ne tarde pas a succomber à mes blessures dans d'horribles douleurs et me retrouve hagard, fraîchement régénéré à Boréalis, à coté du scanner de sauvegarde du Sud.


Boréalis, dans la soirée.

Rodrodyndron me contact dans la soirée et je lui raconte mes mésaventure de pistolets d'opérette au Temple. Il me rejoint au magasin général de Boréalis et m'aide a trouver un meilleur équipement. Il passe un temps infini avec moi pour me trouver deux superbes pistolets plus performant que mon équipement d'origine. Ce sont des : Cast-Off BBI Sigma III

Malheureusement, je manque un peu d'expérience pour pouvoir m'en servir et il va falloir aussi acquérir quelques nono-programmes pour booster mes compétences en "pistols" et en "Burst". Tout cela m'est gracieusement offert par la maison :)
Il me propose de nous retrouver le lendemain soir pour me briffer sur les implants, mais malheureusement j'ai un holo-dîner samedi soir avec de la famille auquel je ne pourrais pas échapper et je dois donc decliner son invitation !

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 20:04 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Samedi 19 mars 29479, Boréalis, début d'après midi

J'ai bien envie de tester mon nouvel équipement et je traîne mes guêtres vers la borne des missions sans oser me décider. Et là - Hop - Coup de chance, un groupe de personnes me propose de m'intégrer à leur équipe et je pars en mission avec eux dans l'un des bâtiments de Boréalis. C'est ma première mission en équipe, tout ce passe à merveille et mes nouveaux "pistols" se montrent à la hauteur !

Je rentre tôt pour me préparer pour mon holo-dîner familial, tout heureux de ma mission bien réussie.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 20:15 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Dimanche 20 mars 29479, fin d'après midi.

Cette fois-ci je tente une mission en solo - hey c'est plus difficile quand on est tout seul ! Et je ne tarde pas à mourir !!!

Papatara, un solitus aventurier comme moi, me contact sur le canal reblochon pour me proposer des "'tites missions en équipe". J'accepte et laisse tomber ma mission solo. Il me présente Yukinz, un opifex adepte des arts martiaux qui se trimbale toujours en pyjama rouge. Nous partons tous les trois exécuter une première mission dans la région de "Holes in the wall". Tout se passe sans encombre - il faut bien préciser que Yukinz est vraiment très fort !

Pendant la mission, Alisea, une nanomage nono-technicienne me contacte sur le canal reblochon pour me proposer une magnifique armure complète en Carbonum QL34. Yep c'est trop cool ça, dès la mission finie, je fonce à Boréalis au magasin Général où nous avons convenu de nous retrouver.
Papatara en profite pour me proposer également un kit complet d'implants QL30 pour un prix modique - j'accepte et il m'aide à les installer dans la "clinic" du magasin.

Putain c'est la soirée des affaires - je ne me reconnais plus, dis donc ? je suis maintenant équipé de la tête aux pieds d?une armure qui "tape" et truffé d'implants qui me booste comme un dieu ! yeah ! je saute de joie devant le magasin. Merci à tous les reblochons !!!

Papatara nous fait bien rigoler, Yukinz, Alisea et moi lorsqu?il nous raconte comment il a perdu le pantalon en Carbonum de son armure. Egarer son pantalon quand même, c?est pas courant !!!

On enchaîne avec Papatara et Yukinz, une seconde mission puis une troisième qui nous entraîne tard dans la nuit.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 20:28 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Lundi 21 mars 29479, Boréalis, début de soirée.

Paparata me propose de rejoindre tout une équipe de reblochons qui sont au temple des trois Vents. Nous empruntons le Grid pour y aller. Cette fois ci, le voyage dans le Grid s'effectue un peu mieux que la dernière fois !

Arrivé sur le parvis du Temple, je retrouve Yukinz et d'autres reblochons. Parmi eux, Léoren, un soldat solitus, me donne généreusement 10000 crédits et je l'en remercie vivement !!!
Malheureusement, je dois bientôt m'isoler une quinzaine de minutes pour répondre à une holo-conversation inopinée et lorsque je reviens j'ai perdu le groupe qui est déjà entré dans le temple. J'entre à mon tour, pour essayer de les retrouver, mais seul, je ne fais pas le poids et ne tarde pas à mourir !!!

Je me retrouve une fois encore à Boréalis, traînant dans les rues lorsque je
croise PuppetLover, un solitus ingénieur devant le magasin Général en train de déguster une bonne bouteille comme à son habitude. Il me propose une petite mission à deux, histoire de se remplir un peu les poches. Pourquoi pas !
Et nous voilà parti, Général de gaule - son robot, Puppet et moi, pour la région de "holes in the wall". Sur place, tout se passe sans encombre majeur, sauf dans la dernière salle ou deux solides gaillards nous agresse avec vigueur. Le plus petit des deux fini par succomber mais l'espèce de géant fluorescent résiste salement et mes blessures commence à me faire mal. Je m'emmêle les pinceaux, rate un "Rough Stitching" pour me soigner - et paf - flash blanc aveuglant - trou noir et cet insupportable et interminable douleur qui vous indique que vous êtes bien mort !

Je déteste mourir. Bien sur, sur la pub de l'ICC, ils vous vantent les mérites de leur monde où la mort n'existe pas ! "Death isn't Fatal" qu'ils nous disent ! La belle affaire - ils ont oublié de préciser à quelle point cela fait mal et combien c'est traumatisant de mourir. D'ailleurs faut voir l'état dans lequel on se retrouve lorsque l'on est régénéré à coté du scanner de sauvegarde. Enfin bon, passons...

Sur le Canal du Team, je suis encore en contact avec Puppet. Il n'arrive pas à s'en sortir tout seul. Il ne tarde pas à se retrouver à coté de moi, lui aussi régénéré après une mort ! Il préfère arrêter les frais pour ce soir et nous verrons demain pour terminer cette délicate mission.

Parce que j'ai horreur de rester sur un échec, je me fais une petite mission solo à l'extérieur, histoire de m'entraîner et de mettre au point diverses stratégies pour demain.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Mars 2005 20:29 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Mardi 22 mars 29479, Boréalis, début de soirée

Il fait beau aujourd'hui sur Boréalis, et j'en profite pour visiter tous les recoins de cette belle cité accrochée au sommet d'une colline. Je me transforme en oiseau (et oui je me suis offert le nano-programme "Sparrow Flight") pour survoler la ville et avoir une vue d'ensemble. C'est vraiment magnifique.
Je reviens au centre dans la rue principale du magasin Général et croise la charmante Vetouillette en train de danser autour d'un arbre animé entouré de dizaines de petits "leet" (petits rongeurs) qui dansent, sautent et crottent tout partout. je participe aussi à l'évènement sautant dans toutes les directions dans ma jolie parure d'oiseau.

Plus tard dans la soirée, je retrouve PuppetLover et nous partons finir notre mission d'hier et occire le terrible géant phosphorescent qui avait eu raison de nous la veille. Bien concentrés et boostés au mieux, un Général de Gaulle en pleine forme, nous réussissons sans trop de difficulté à éliminer cet inopportun !

Retour vers Boréalis où Puppet m'emmène dans une arrière salle tranquille du magasin Général pour que nous partagions, autour d'un verre, le butin qu'il a ramassé. Il m'expose un à un les différents objets récupérés et je dois avouer mon incompétence étant incapable de déterminer ce qui pourrais m'être utile ou non ! Je m?aperçois d?ailleurs que j?ai perdu l?un de mes deux beaux pistols ? j?ai du le vendre par erreur en le confondant avec les pistols de base -(j?aurais pas du me moquer de papatara et de son pantalon égaré !). Je le remplace avantageusement par un "Uncle Bazzit (New) Custom 22mm" trouvé lors d?un mission.

Puppet m'explique deux ou trois trucs sur la manière de fabriquer les objets et me donne une référence bibliographique à consulter pour en apprendre plus sur cette discipline. Dans l'immédiat on décide de tout vendre sauf quelques items qui intéressent Puppet et l'on partage le magot en deux.


Même jour en fin de soirée.

Puppet me propose de commencer une dernière mission avant d'aller se coucher et nous partons pour le désert situé au nord, passant de "Whom Pah" en "Whom Pah", pour aller de Borealis à Newland, puis Andromeda, puis Tir, puis Athens, et enfin Bliss dans la région de "The Longuest Road", notre destination. Nous regagnons le point de ralliement de la mission et sommes attaqués par de gigantesques scorpions qui déboulent de toutes parts. Nous nous réfugions précipitamment dans la grotte de la mission pour leur échapper. Le temps de reprendre des forces, et nous partons explorer les différentes salles. Dès l'ouverture de la première porte, je suis paralysé par un ennemi qui fait feu sur nous tandis que son chien enragé commence à nous bouffer. C'est chaud ! Puppet et moi commençons à être sérieusement blessé, il nous faut fuir ou bientôt il sera trop tard. Nous rebroussons chemin et ressortons de la grotte a moitié mourant. Mais les scorpions ne nous avaient pas oubliés. Ils étaient tous là à nous attendre gentiment à la sortie. Je réussi à courir à toute jambe pour leur échapper, mais Puppet tombe à terre derrière moi, mort. Heureusement que la mort n'est pas fatale ici !

Je me retrouve seul, à des centaines de kilomètres de Boréalis et je dois rentrer sans aide. Je sors ma carte du monde et me transforme en oiseau pour entamer ce long périple nocturne. Je me dirige vers la région d'Athens à l'Est, puis descends au Sud vers "Stret West Bank" pour enfin bifurquer à l'ouest vers "Holes in the Wall", puis Borealis. Ouf, sauvé - je vais pouvoir aller dormir !

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Mars 2005 02:19 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Jeudi 24 mars 29479, Boréalis, fin d'après midi

Après le beau temps, la pluie - c'est bien connu ! Temps de chien aujourd'hui sur Boréalis, il pleut comme vache qui pisse et pas moyen de trouver un foutu parapluie sur cette planète !!! Heureusement que mon magnifique casque en carbonum est étanche et ne rouille pas !!!

Je ne tarde pas à retrouver Papatara devant le Magasin Général qui traînasse lui aussi. Il me propose d'aller faire un petit tour au "Temple des trois vents". - Ok, ça roule, je lui repond. Il monte une équipe vite fait avec un troisième gus qui traîne lui aussi dans le coin. Le gus en question, nous fait poiroter un brin car il doit négocier une "top" armure avant de partir et attends son contact.

Bon pas grave, on s'assoie un peu et on tape la discute Paparata et moi, toujours sous cette foutue pluie battante. Leoren et Yukinz passent dans le coin et viennent nous saluer. Léoren me propose des crédits au cas ou je serais à sec. Je le remercie mais décline l'offre - pour l'instant j'ai pas de gros frais et coté pognon ça va, je suis pas trop dans la misère. Léoren et Yukinz nous quittent et partent en mission ensemble, d'après ce que j'ai compris. Papatara me file un Pistol qu'il a récupéré dans une précédente mission, un BBI Faithful 22 QL 12 qui a l'air sympa comme tout.

Ca s'éternise, notre gus n'a toujours pas reçu son armure et on continue de poiroter. Ha ça y est, l'armure est enfin arrivée - Go go go, on décolle vers le temple - le gus se dirige vers un "Whom Pah" situé au nord de Boréalis, qui affiche JOBE comme destination - on s'engouffre à sa suite mais PAF - Papatara et moi on se fracasse littéralement la tronche comme deux abrutis contre la porte du Whom Pah qui refuse de s'ouvrir. Heureusement qu'on a tous les deux nos casques sur la tête !!!

Et oui, on a pas accès à tous le réseaux de Whom Pah avec l'offre d'essai tout frais payés de l'I.C.C. et ce Whom Pah là nous est malheureusement refusé ! Morale de l'histoire, bah ça fait 2 plombes qu'on se les gèle à attendre un gus que de toute façon on ne peut pas suivre. Dégoûté, Papatara me propose de faire une ch'tite mission tous les deux, vite fait sur le gaz - et hop - on part dans les environs de Boréalis.

Et là, sitôt entré - premier couloir - premier virage - et BAM - une énorme tourelle automatique fait feu sur nous. Je vise, tire et ...
Merde l'arme s'enraille et mon action de "Burst" ne fonctionne pas. Je réessaye encore - rien à faire - c'est coincé - pas de "Burst". C'est peut être à cause du nouveau Pistol, c'est vrai que j'ai pas pris le temps de lire le mode d'emploi ! Je panique, je merde comme un gros naze, arghhh -- Voile blanc aveuglant -- et cette indescriptible douleur qui annonce la résurrection devant les scanners de sauvegarde de Boréalis.

Putain, se faire dézinguer par un bon gros boss - bien énorme - qui frappe comme une masse, ça je veux bien, mais par une cochonnerie de tourelle automatique, ça fout les boules quand même. Je reprends mon ancien pistol, je réglerai le problème du "Burst" avec le BBI Faithful 22 une autre fois. Allez Papat' - on y retourne. Une première fois. Une deuxième fois. Même voile blanc à chaque fois. Bon c'est pas la peine, on la passera jamais cette foutue tourelle !!!

On reprend doucement connaissance quand... - Tiens mais c'est Yukinz à coté du scanner ADN. Papatara lui propose de se joindre à nous. Et hop - on repart à 3 pour régler son compte à cette tourelle de malheur. Ben moi je vous le dis, il est fort ce Yukinz, même quand il a pas son traditionnel pyjama rouge ! Comment il éclate la tourelle à coups de pied, ça fait peur. Du coup la mission se fini sans aucun problème.

Retour à Boréalis - Papatara s'en va, Yukinz retrouve Léoren qui vient parader avec son magnifique YALM flambant neuf qu'il vient d'acquérir. Va falloir que je me renseigne, Léoren a vraiment l'air d'être plein aux AS. On m'a dit que c'étais super cher un YALM - peut être fait il parti d'une famille riche de diplomate ou quelque chose du genre... A moins qu'il fasse parti de la mafia locale. En tout cas, une chose est sûre, c'est quelqu'un de charmant, très sympathique et serviable.


Même jour, fin de soirée

Plus tard dans la soirée, je contacte mon ami PuppetLover sur le Canal Reblo et il me propose un petit raid au Temple des Trois Vents.
Je dois l'y rejoindre, aller Hop - on y va, je prends le Grid tout seul, trouve la sortie Rome sans trop de difficulté, et me fait radio-guider par Puppet dans Rome jusqu'au portail qui mène au temple. J'arrive sur les lieux le premier - Yeah - je suis le plus fort ;) En attendant Puppet, je vais pisser derrière un gros rocher, j'ai horreur de partir en mission la vessie pleine - ça me stresse.

Puppet ne tarde pas - formation d'une équipe - et c'est parti.
Tout se passe sans encombre - le bot de Puppet, Général de Gaulle, part en avant pour débusquer les disciples ennemies et, lorsqu'ils sortent de l'ombre, on les exécute sans sommations. On se fait même un gros balaise qui se fait appeler le "defenseur des trois" et nous nargue au milieu d'un escalier. Un vrai carnage.

Au bout d'un moment, quelques membres de l'équipe doivent nous quitter et l'on ne se retrouve plus qu'à trois. A force d'errer dans les couloirs, on fini par être poursuivi par une telle quantité de d'ennemies fous furieux que la seule solution raisonnable est la fuite. Ouf, l'air libre. Et VIVANT !


Même jour, plus tard dans la nuit...

Puppet doit partir lui aussi, je décide donc de rentrer sur Boréalis tout seul.
Rapide étude de la carte - transformation en oiseau - et je m'envole en direction de TIR, d'où je compte prendre le Whom Pah pour Athens, puis Boréalis. Traversée somptueuse, paysage majestueux, mais aux abord de TIR, je me fais vulgairement tirer comme un moineaux - que je suis ! Ho la, va falloir que je me renseigne mieux sur les m?urs et coutumes des différentes régions de Rubi Ka - on est visiblement pas le bienvenu partout lorsqu'on est neutre !

Bah - pas grave, du coup me voilà rentré plus vite que prévu à Boréalis du coup ! Et comme j'ai horreur de m'arrêter sur un échec, je me trouve deux petites missions solo, histoire de finir sur quelque chose d'agréable. La première dans des cavernes de "Holes in the wall", et la seconde dans une base omni-tek de "Stret West Bank". Ha, au fait, j'y pense, au cours de la seconde mission, j'ai récupéré dans des chiottes, le sac d'une nana qui contenait des fringues plutôt sexy. Je les ai essayé - ça ne me vas pas du tout, ça me grossit - non je plaisante !

Ya un petit haut tout mignon, trois fois rien pour les jambes, guère plus pour les bras et les petites chaussures qui vont avec. Tout cela en cuir noir et "Designed for the female body by Miiir" s'il vous plait !!!

Va falloir que je refile tout ça à l'une de nos charmantes reblochones...

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Mars 2005 00:17 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Samedi 26 mars 29479, Boréalis, début de soirée.

Ce soir je vais faire un peu de tourisme. Il faut dire que je suis en holo-conférence avec un pot à moi qui s?encroûte sur la Base Stellaire 4367-X7 ou j?habitais avant. Alors j?en profite pour lui monter la splendeur de Rubi Ka. Peut être cela l?incitera-t-il à venir m?y rejoindre...
Au fil des errances, je tombe fortuitement sur une entrée vers une boite de nuit ? Le Baboon's ? vers «LAST DITCH», au Nord du territoire de «STRET WEST BANK». En fait, cette entrée est un portail qui conduit au «Baboon's» qui, en réalité, se situe à Omni-1 Enterainment. Magnifique cette boite de nuit, j?y reste un moment sous le charme de la musique techno. Dommage qu?elle soit si peu fréquentée en ce moment ? cela doit être magique quand la foule en délire est au rendez vous. !

J?en profite pour visiter un peu Omni-1 Enterainment, et cherche un magasin pour me procurer une carte de cette ville. C?est relativement désert ce soir, je ne croise pratiquement personne !! Pourtant ce ne sont pas les endroits sympathiques qui manquent : un peu plus loin je tombe sur le Rompa Bar, un bar select bien accueillant, mais lui aussi tout aussi désert. Quel dommage !!!

Je rentre à Boréalis en utilisant le Grid et enchaîne 3 petites mission en solo histoire de pas perdre la main.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Mars 2005 00:37 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Dimanche 27 mars 29479, Temple des trois vents, fin d?après midi

Papatara propose sur le canal Reblochon d?aller faire une petite expédition au Temple des Trois Vents pour ceux que cela intéresse. Je laisse en plan ma mission solo et m?empresse d?aller rejoindre tout le monde la-bas. Arrivé sur place, Salopiotte me fait remarquer que je suis trop faible pour intégrer l?équipe. Bon bah tant pis, je quitte !

Je traîne sur le parvis du temple et fini par intégrer une autre équipe de 6 personnes. Le début me semble bien facile, mais au fur et à mesure que l?on s?enfonce, la difficulté augmente. Dans l?une des salles, un petit nabot - the curator - nous donne un peu de fil à retordre. Mais c?est plus loin, dans de sinistres souterrains, après avoir vaincu le «reanimator», que de nombreux impérissables légionnaires (Deathless legionnaire) nous posent quelques problèmes. Il faut préciser que nous ne sommes plus que deux maintenant dans l?équipe - ils nous ont fait faux bond les uns après les autres !!! On fini malgré tout, mon coéquipier et moi, par en venir à bout - de justesse. Nous décidons d?arrêter là les frais et de rebrousser chemin.

fuite à toutes jambes dans les dédales des souterrains pour tenter de regagner la sortie poursuit par une meute grandissante d?abominables horreurs en tous genres. Je panique rate des portes, me trompe de chemins et bientôt ils sont tous sur moi me mettant en charpie en un rien de temps.


Même jour, Boréalis, début de soirée.

J?étais en pleine mission dans un bâtiment de Boréalis en train de régler son compte au sbire d?un XXX lorsque je fus interrompu par un appel de Vetouillette sur la canal Reblochon.

Vetouillette : - Seashair, tu es dans le coin, j?ai un truc pour toi.
Séashair : - Yep, yep - je suis en mission dans un immeuble de Boréalis.
Vetouillette : - Bien, retrouve moi en face des magasins dans la rue principale
Séashair : - Oki, tu me laisse juste le temps de terminer de buter le mec que j?ai en joue et j?arrive...

Je fini le pourri que je suis en train de buter et je déboule dans Main Street.

Vetouillette: - coucou !!
Seashair: - salut Vetouillette
Vetouillette: - tiens, c?est le truc à avoir pour l'aventurier !!
Seashair: - Yeah, merci vetouillette :)
Vetouillette: - de rien :-)

J?en crois pas mes yeux, c?est tip top comme truc : un Backpack of Survival QL 150 !!!

Vetouillette: tu as encore le temps, mais gardes le !!!!
Seashair: ho oui t'inquiètes, j'ai pas l'intention de le perdre !!!
Vetouillette: ah non ! c?est un objet recherché :P
Seashair: encore mille mercis, Vetouillette
Vetouillette: RooOo

Et oui, ça se passe comme ça avec Vetouillette ! Ce soir elle était resplendissante, comme à son habitude, vêtue d?une magnifique robe et tenant une sorte de guitare à la main. Paracelsius nous avait rejoins.

Vetouillette: Hey vous avez vu, ELLE EST BELLE MA GUITARE Hein ??
Paracelsius: ouaip pas mal
Seashair: magnifique, tu en joues ?
Vetouillette: uiiiiii - écoutez ça ? ...
.../...
Seashair: Bravo - pas mal, pas mal

Décidément ce soir c?était ma fête, les cadeaux n?étaient pas finis, Vetouillette avait encore quelque chose pour moi :

Vetouillette: tiens prends ça aussi, ça servira !
Seashair: c'est quoi ?
Vetouillette: ça s'équipe comme une cellule NCU, mais ça te permet d'enlever 8% de coût en nano lors d'un buff - mieux que rien :D

Whaou, encore un truc bien cool ce Hardcore CPU Upgrade QL 120, je suis gâté ce soir !

Vetouillette: pi prends ça aussi ? mais, fais moi la promesse de la garder - on me la donner a mes débuts - on me la faite - RoOo c?est une bague tout ce qui a de plus simple - mais elle a une valeur et elle te portera chance !! :-)
Seashair: merci pour la bague, elle est très jolie
Vetouillette: de rien ;-) - Gardes la précieusement, je l'ai depuis le tout début, depuis mon arrivée sur Rubi Ka :-)
Seashair: promis
Vetouillette: :-)
Vetouillette: on va a coté du feu ?

Il y avait un feu de camp juste à coté de nous, en pleine rue et quelques badaud étaient assis à coté du feu et discutaient.

Vetouillette: hello all !! :-) - nice campfire !! - i can play guitar if you want !

Toute l?assistance acclama Vetouillette avec enthousiasme, qui commença a chanter autour du feu de camp, dansant et jouant de la guitare à la lueur du feu de bois

Vetouillette:

«Petite Marie je parle de toi pour que dans 10000 ans de ça
on se retrouve dans la vie sou
sous un ciel aussi jolie que des milliers de roses !!
petite furie tu dis que la vie
n'est qu'une bague à chaquee doigt
je viens du ciel et les étoiles entre elle ne parlent que de toiiii
comme un musicien qui fait jouer ses mains sur un moreceauuu de boiiisss
que leur amouuuuur plus bleu que le ciellll autourrrrr
dans la prénombres de la rueeeee
petite marie m'entends tu ???
je n'attend plus ke toiiii pour partirrrrrrrrrrr
»

Tout le monde applaudit des deux mains, et demande à Vetouillette de continuer, ce qu?elle fit sans trop se faire prier...

Vetouillette: thx !!! :-) you like it ?? another one ?
Blondiecrat: yep :)
Seashair: yes, oui
Vetouillette: Oki !!! :-)

« comme un fou a jetééé a la merrrr
une bouteillee vide et puis espereeeeee
qu?on pourra lire à traverrrrss
SOS écrit avec de l'airrrrr
pour te dire que je me sens seulleeeee
je dessine à l'encre vide un desertttttttttt
et je couuuuuursss
je me raccroche à la vieeeee
je me saoule avec le bruittttt
des gens qui m'entoureeuuuu
comme des lianes nouées de stresss
sans comprendre la détressses des mots que j'envoiiiiiiiiiiie
»

De nombreuses personnes, nous avait rejoint autour du feu ? entre autre, Elenao et Lysandar. La flamme du feu de camp commençait à faiblir - Lysandar enlace tendrement sa douce Eleano en écoutant la musique envoûtante de Vetouillette.

Vetouillette: Oohhh - campfire ?? :'(
Vetouillette: Yesssssssssss
Eleano: Again !

«Difficile d'appeler au secouuuurrrr
quand tant de drame nous oppresse
et des larmes nouééés de stressss
etouffes un peu plsu les cris d'amoouuuuuuuuuuur
et dans un derniere espoir disparaissseeeeee
et je couuuursss !
je m'accroche a la vieeee
je me saoule avec le bruittttt
des corpssss ki m'entoureeuuuu
comme des larmes nouées de stress
sans comprendre la detresse des mots ke j'envoiiie
Touuuusss les crisss les SOooossss
partent dans les airsssss dans l'eauuuu laisse une traceeee
dont les écumes font la beautéééééé
pris dans leur vaisseau de verreeeeeeeee
les messages luttentttt
mais les vagues les ramennnentttt
en pierre d'etoiles sur les rocherrrrrssss !
»

C?était la soirée des cadeaux, au tour d?Eleano maintenant :

Eleano: Clap clap clap
Lysandar: :p
Vetouillette: coucou les zamours !!
Lysandar: Bonjour vetouille :)
Eleano: Kikoo vetouille, quel succès - Et ton répertoire, que des morceaux de choix !!! :D
Vetouillette: tiens miss !! - ça te servira pour plus tard !! :-)
Eleano: 176 !!!! OMG mortel !!!!!!
Eleano: Merci enormément !!! ca tue !
Vetouillette: hihi :P - de rien :-)

Quel générosité et quel charisme dans un si petit bout de femme toute fluette qui pourtant inspire confiance et respect. Faut dire aussi que, question respect, Vetouillette est toujours accompagnée de Vetouille, un ? je ne sais quoi ? mais qui est MO-NU-MEN-TAL !!

Vetouillette: Vetouille viens là.
Eleano: C'est une idée ou ton golgot a encore grossi Vetouillette ?
Vetouillette: il a grossit :/
Eleano: Tu lui a donné de l'huile trop riche sûrement
Lysandar: il a le poil soyeux et la truffe fraîche au moins? :)
Vetouillette: huhu - bah ui - lé propre pffff :P
Eleano: Merci Vetouille en tout cas et bonne continuation :D Nous filons avec Lys, on essaye de voir Rodro
Vetouillette: oki !! - bizz a vous 2 !! soyez sage !!!
Lysandar: J'espère que ns pourrons compter sur toi ,Elea et moi comptons ns fiancer :)
Vetouillette: bien sur, vous pouvez !!! :-) - je pourrais même vous faire une bague pour vous 2 :-)
Eleano: magnifique, je te tiens informé pour la date alors :)
Vetouillette: bon je vais bouger un peu !!
Vetouillette: bonne soirée a vous 2 !! :-)
Eleano: Bonsoir vetouille :D
Vetouillette: salut Seachair !!!
Seashair: salut Vetouillette, à bientôt

Je repars la tête pleine de ces moments magiques pour terminer ma mission et comme un gros naze, j?oublie de remettre mon casque et sortir mes pistols que j?avais rangés dans mon sac à dos pendant le spectacle. Grave et fatale erreur !!!

Plus tard dans la nuit je croise Papatara alors que j?allais me coucher et il me propose une petite mission en équipe. Avant de partir, on fait un tour au magasin, il me fait cadeaux de quelques objets, deux armes et deux implants récupérés en mission et m?explique deux trois petites choses sur le fonctionnement des nanos et des implants. Résultat nous partons assez tard en mission pour athen - quartier Ouest ? et je me couche encore une fois bien tard !!!

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Avr 2005 03:47 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Vendredi 1 Avril 29479, Boréalis, début de soirée

Hou la la ! tout le monde est en effervescence aujourd?hui chez les reblochons devant le « Fair Trade » de Boréalis. A ce que j?ai compris, il y aurait une attaque Alien de programmée un peu plus tard dans la soirée. Les « Blochons(*) » se regroupent en équipe par niveau de compétences et se préparent pour la riposte. L?attaque a lieu, si j?ai bien compris, sur la ville possédée par la guilde. Et oui, figurez vous que nous possédons une ville. (ha, mais c?est donc ça l?histoire de « loyer » dont j?entends parler tout le temps...)

On m?indique que la ville se trouve quelque part au milieu de la région de « Upper Stret East Bank » mais qu?on y accède beaucoup plus facilement en empruntant le Grid, grâce à un accès direct. Whaoo, c?est moderne chez les « Blochons ». Une fois sur place les équipes terminent de se préparer, puis les Aliens font leur apparition, tout va tellement vite que j?ai l?impression d?un ralenti saccadé indescriptible qui me fixe sur place. Je devine des monstres de puissance qui s?abattent sur nous et quelques dizaines de secondes plus tard, je récolte probablement des balles perdues et... ? flash blanc ? Boréalis ? le scanner de sauvegarde.

Je reprends mes esprits doucement, trainasse quelque temps sur Boréalis, avant de me décider à retourner faire un tour par là bas, histoire de voir si je n?avais pas révé ! Heureusement, presque tout est fini.

Je croise Leoren et pour la première fois, le sympatique Velocy, un Keeper Solitus de haut niveau qui nous montre au loin un dernier Alien : une sorte d?araignée dont je ne me souviens plus le nom d?une puissance et d?une force incroyable pour moi, petit Blochon.

L?attaque est terminée, tout le monde rentre vers Boréalis et moi je profite du calme pour visiter un peu la superbe ville des « Blochons ». Mais au moment de rentrer, je retourne vers l?endroit par lequel nous étions arrivés et, a ma grande stupeur, pas moyen de repartir !!!
L?accès à notre ville par le Grid est visiblement à sens unique !!!

Vite, je scanne les fréquences pour trouver une bonne âme qui puisse me venir en aide et contacte Velocy. Il vole à mon secours et me montre un endroit de la ville où se trouvent trois téléporteurs permettant l?accès direct à des bars et discothèques de Rubi Ka. Celui du milieu rejoint un bar situé non loin de Boréalis. C?est en utilisant cette astuce que nous rentrons bien vite sans encombre.

_____________________________________
(*) Blochons : C?est comme ça que je nous appelle, nous les « Reblochons »,

d?abord parce que c?est plus court et qu?un diminutif, ben ça doit être plus court !!!

Ensuite, à cause de cette coutume idiote mais universellement appliquée par les, ô combien stupides, membres de cette mirifique guilde lorsque sur le canal de discussion une personne se présente pour la seconde fois en s?annonçant par une « Re » et que tous les « Blochons » entonnent en coeur... ? ben « Blochons » justement ? rhâââaa vous comprenez rien ...

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Avr 2005 03:49 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Dimanche 3 Avril 29479, Boréalis, fin de soirée

Cela fait bien longtemps que je n?ai pas écrit dans ce foutu journal. Faut dire que, depuis quelques jours, je trainasse entre Boréalis et Last Ditch dans le Nord Est de « Stret West Bank » enchaînant missions sur missions pour améliorer mes compétences et progresser un peu. Rien de très transcendant en fait !

Faut que je vous explique : ici, sur Rubi Ka, vous êtes automatiquement classés sur une échelle de niveaux, grâce à un subtil et complexe calcul, automatiquement établi d?après votre comportement lors des missions, une analyse de votre ADN en temps réel et tout un tas d?autres paramètres que j?ai certainement oubliés.

Bref, je stagnais à un petit niveau à peine plus élevé que 40 alors que les plus récents des reblochons avaient presque tous largement dépassé la barre des 50. J?avais bien envi, moi aussi, d?atteindre cette barre symbolique des 50.

Et puis j?avais pas mal merdé dans les dernières missions faites en équipe avec Paparara et Yukinz et j?avais de l?expérience à rattraper. Ha mais c?est vrai, faut que je vous raconte ça :

C?était un soir, je sais plus lequel, un soir de pluie sur Boréalis, comme souvent. Papatara et Yukinz zonaient devant le « Fair Trade » et plutôt que d?aller se pioter comme l?aurait fait le commun des mortels, ils me proposent de faire une petite série de missions en équipe avec eux.

Papatara nous choisit 3 missions. Et c?est parti ! Les premières missions se passent pas trop mal, sans qu?on y arrive forcement du premier coup. Mais c?est surtout vers la fin de la troisième mission que j?ai vraiment merdé comme un gros boulet ! Bah il commençait à être tard aussi, pas loin de 6h00 du mat je crois !

Ca tapait bien fort et c?était bien chaud. A un moment, je suis tellement blessé, avec le sang qui dégouline sur mon visage, que je ne vois plus rien et qu?il me faut battre en retraite pour reprendre mon souffle sinon je vais y rester encore une fois. Je panique et je cours dans tous les sens pour échapper au gros pourri qui ne veut pas me lâcher.

Et là, enooOÔOoorme, monumentaaââale erreur, je me goure de chemin et m?engouffre dans des salles que nous n?avions pas encore explorées ! Evidement de nouveaux pourris me repèrent tout de suite et me prennent en chasse. Et plus il y en a, plus je panique et plus je me goure de chemin. Quand en fin de compte je réussi à revenir dans la salle où Papatara et Yukinz continuaient de se battre, je leur ramène une jolie guirlande d?une bonne dizaine de personnes toutes armes dehors !!!

Bilan : trois morts qui se retrouvent, quelques secondes plus tard, à coté du scanner de sauvegarde au Sud de Boréalis. Toute l?expérience accumulée pendant les 3 missions s?envole puisque à la résurrection on ne récupère que le niveau qui correspond à la dernière sauvegarde d?ADN. Sur ce, Papatara, Yukinz et moi décidons d?aller nous coucher laissant la mission inachevée.

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Avr 2005 03:50 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Mardi 5 Avril 29479, Boréalis, fin de soirée

Après quelques missions de routine en solo, je traîne, en fin de soirée, autour du Fair Trade de Boréalis. J?y croise d?autres Blochons qui traînent eux aussi. Parmi eux, Rodromadaire un Opifex, adepte des art martiaux, cousin de Rodrodyndron, le nanomage médecin.

Rodromadaire me demande si c?est les pistols que j?aime le plus ? je lui avoue que oui - j?ai en effet tout misé sur les pistols depuis que je suis ici. Il me demande si je serais intéressé par un super Pistol extrêmement rare, le « CDR ». Ben oui, plutôt ? tu penses !!!
Il demande à tous les Blochons présent qui veux aller vite fait à Forman pour l?aider à récupérer des « Pistols pour Seash ».

Une équipe se constitue avec Rodromadaire, Leoren, Salopiote, Papatara, Yukinz et moi et nous partons sur le champ pour Old Athen via le Grid, afin d?y prendre un Whom Pah pour Bliss et de poursuivre à pied vers l?Est jusqu'à « Foreman?s Office ». Ne connaissant pas encore la charmante ville d?Old Athen, je ne tarde pas à me faire larguer par l?équipé survoltée des Blochons alors que je tente péniblement de déchiffrer ma carte de Rubi Ka pour situer la position des Whom Pah. Rodromadaire rebrousse chemin et me guide jusqu'à Foreman où nous retrouvons enfin les autres.

La nous pénétrons dans d?innombrables méandres et d?interminables couloirs qui se poursuivent par des cavernes sombres ? les mines de Foreman - pour enfin aboutir dans une espèce de labo d?un blanc éclatant. Sur le chemin la folle équipé des Blochons occis une kyrielle de monstres et de mutants qui meurent comme neige fond au soleil et en moins de temps qu?il ne faut pour le dire nous nous retrouvions à gravir les mille marches qui conduisent au bureau de Foreman, but ultime de notre escapade. A la fin du parcours, il ne restait plus que Rodromadaire et moi, les autres de l?équipe étant soit mort, soit partis se coucher.

Mais, dans le Bureau de Foreman, nous n?étions pas seuls à l?attendre pour le délester de ses biens. D?autres, malheureusement plus forts et expérimentés, nous avaient précédés et étaient là, eux aussi, pour ravir le celebre CDR : Customized IMI Desert Reet 1000. Nous allions devoir « céder notre tour » et attendre une autre occasion plus propice. Malgré tout, Rodromadaire a tenu à me montrer le spectacle et nous avons attendu patiemment pendant plus d?une heure l?arrivée de Foreman pour le voir assassiné par l?autre équipe. Puis nous sommes retourné devant le grand escalier aux mille marches et nous nous sommes couchés dans un coin discret pour dormir un peu.


Le lendemain dans la matinée

Six heures plus tard : réveil ? Bureau de Foreman ? attente - Et oui, n?oubliez pas que la mort n?est pas fatale sur Rubi Ka et donc Foreman va revenir ! Cette fois ci nous sommes seul ? Ouf ? et après quelques minutes, il fait son apparition, mais nous ne sommes pas de taille et nous échouons ? flash blanc - mort - Boréalis.

Alors que je me fais une raison et me dis que mes « BBI Faithful 22 » ne sont pas si mal que ça, Rodromadaire ne s?avoue pas vaincu et contacte son cousin Rodrodyndron, le docteur. Et je repars, cette fois ci en compagnie de l?impressionnant nanomage, qui me fait traverser l?intégralité des mines de Foreman sans aucune aide. Nous arrivons dans le bureau de Foreman pour la seconde fois, et nous plaçons aux aguets. Encore une fois nous sommes seuls, mais une annonce aux haut-parleurs informe qu?une interruption d?électricité va plonger le bâtiment dans le noir dans 15 minutes pour environ deux heures. Heureusement, une douzaine de minutes plus tard, Foreman entre en scène et périt de la main de Rodrodyndron. Manque de bol, il n?avait pas sur lui le CDR, mais un truc pour bureaucrate assez rare ? Sealed Order BLCG-7791 si je me souviens bien - que je refile à Rodrodyndron pour que les blochons bureaucrates puissent le récupérer.

La panne de lumière rendant toute attaque inenvisageable nous n?avons d?autre choix que d?aller roupiller un coup dans le couloir et deux heures plus tard, lorsque la lumière est rétablie, nous retournons au charbon guetter Foreman.

Leoren nous contacte sur le canal reblochon et propose de nous rejoindre. Rodrodyndron le guide, par le biais du canal, dans les dédales des souterrains et Leoren arrive à vaincre, lui aussi seul, tous les brutes du donjon et nous rejoindre dans le bureau de Foreman. Tous trois nous attendons plus d?une heure Foreman et lorsqu?il rapplique nous l?exécutons sans sommations. Cette fois ci ? bingo ? il a bien le CDR sur lui. Putain c?est vrai qu?il est beau ce pistol !!!

J?étais en train de me demander comment on allait rentrer sur Boréalis et angoissais un peu à l?idée de retraverser tout le donjon a l?envers quand Rodrodyndron nous projeta instantanément dans le Grid par je ne sais quelle magie ! Et nous sommes rentrés à Boréalis en quelques secondes.

Au « fair trade », Rodrodyndron s?est occupé de rénover un peu tout mon attirail désuet ? une nouvelle ceinture de NCU avec 4 slots ? 4 mémoires NCU gigantesques et une série d?implants de qualité exceptionnelle pour que je puisse avoir une chance d?équiper mon CDR tout beau tout neuf. Mais rien à faire, il est encore trop puissant pour que je puisse m?en servir même en me boostant à mort. Va falloir que je monte de quelques niveaux - ho pas énormément 3 ou 4 et ça devrait être bon !

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 

Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Avr 2005 03:51 
Hors-ligne
Mimolette demi-étuvée
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mars 2005 00:52
Messages: 35
Vendredi 8 avril 29479, Boréalis, début de soirée

Je me fais une petite mission Solo, histoire de monter tout doucettement mon niveau pour pouvoir équiper mon CDR un jour, tout en écoutant sur canal Reblochons les préparatif de l?attaque Alien de ce vendredi. PuppetLover me contacte et me dit qu?il ne souhaite pas participer à l?attaque Alien. Il me propose à la place de faire quelques missions en équipe tous les deux. Parfait pour montre mon niveau, j?accepte !

Nous partons à pied vers un complexe - OMNI POL Outpost - situé assez loin au Sud de « Stret West Bank » pour effectuer une première mission. Tout ce passe à merveille et nous progressons de salles en salles sans trop de difficultés lorsque Puppet saute bêtement sur une mine qui le pulvérise littéralement ! La route est longue pour venir me rejoindre, Puppet demande de l?aide aux grands reblochons et la charmante et serviable Vetouillette lui propose de le « warper » sur place. Me demandez pas plus d?explication, j?ai trop rien compris à cette histoire !

D?ailleurs, je sais pas pourquoi, alors que Puppet nous annonçait ressentir les petits picotements d?après lui annonciateurs de la procédure de Warp, je ressentis moi aussi de violents picotements à la base de la nuque ? perte de connaissance un court instant - PAF ? je suis dehors, aux cotés de Vetouillette et Puppet dans le complexe OMNI devant le batiment à l?intérieur duquel j?étais quelques seconde auparavant.

Vetouillette: « ah merde je suis fatiguée ce soir, je me suis gourée, j?ai warpé Seash ! »

On remercie Vetouillette qui rentre se coucher et l?on repart au charbon. Un peu plus tard, dans ma dernière salle, je me trompe, Puppet prend le sbire que je vois pas et je tape le boss tout seul qui est trop fort pour moi. Je l?amoche un peu, mais il a raison de moi et je me retrouve à Boréalis devant l?habituel scanner d?ADN. Puppet et son bot Jean Paul (et oui, c?est plus GDG, c?est JP maintenant) finissent par avoir raison du boss et de ses sbires et terminent seuls la mission pendant que je me restructure à Boréalis en choisissant une seconde mission

Moins loin cette fois ci : LAST DITCH au nord est de « Stret West Bank ». C?est direct par le Whom Pah. On repart de suite. Tout se passe sans encombre, bien que je sois trop juste avec le boss de la fin. Mais cette fois ci, j?ai le temps de quitter la zone pour me soigner et revenir le terminer quelques seconde plus tard.

Au retour de mission, nous allons partager le butin dans l?arrière salle du « Fair Trade ». J?en profite pour refiler quelques objets a Puppet qui ne me servent à rien et il me fabrique une jolie bague avec une pierre précieuse que j?avais trouvée. J?hérite aussi d?un bon petit pistol récupéré durant la mission qui complétera utilement mon CDR.

Puppet me quitte pour aller roupiller mais moi je vais enchaîner vite fait 4 petites missions solo pour atteindre le niveau 53 et pouvoir enfin équiper mon joli CDR. Ca y est ? je le tiens dans la main - Putain il est encore plus beau quand on le porte sur soi que dans sa boite.

Merci Rodrodyndron, merci tous les Blochons :)

_________________
Seashair - Adventurer


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr

PlayStation style by Scott Stubblefield